Close
Exit

Teaser

RAVE 1995

Ecrit et mis en scène par Pierrot Corpel

1h45 | Tout public

Dans les années 90, entre confrontations et expériences interdites, une génération découvre la techno et vit à 150 bpm !

Max, 20 ans, nous raconte son année 1995, cette année si particulière où il s’est confronté à ses propres limites, aux extrêmes, aux règles, aux limites de la justice et de ses lois. Il va découvrir une nouvelle ère musicale : la musique électronique, la techno, les « Rave party ».

RAVE 1995 est la chronique d’une époque. Un récit d’apprentissage avec fête et amitié comme Art de vivre.
L’histoire universelle d’une génération qui voulait changer le monde, une génération prête à tout inventer…

CRÉATION VIDEO, LIGHT SHOW ET ART NUMÉRIQUE : The Hybrid Project

Soutiens : Phénix Festival, Spedidam, Conseil départemental de la Haute-Garonne, Ville de Balma, Commune de Montrabé.

  • Facebook
  • YouTube

COMÉDIENS :
Rose-Hélène Michon, Maxime Calvet, Sylvain Baurens, Ibrahim Hadj Taieb, Fabrice Chikhaoui, Magalie Lopez, Samuel Mathieu

RÉGISSEURS SONS ET LUMIÈRES : Franck Lopez, Ghislain Noby

PRODUCTION : Camille Cabarrot

« Bravo à toute l’équipe ! » Laurent Rochut, directeur du Théâtre de l’Oulle

DOM JUAN DE MOLIERE

Mise en scène de Pierrot Corpel

1h30 | Tout public

La nouvelle création de La Compagnie A : DOM JUAN de Molière, mise en scène de Pierrot Corpel !

Dom Juan est un personnage retors, manipulateur, grand séducteur, libertin, athée, anticonformiste et pourtant la fascination pour ce personnage existe encore aujourd’hui.
Qu’est-ce qui nous attire chez cet homme rempli de défauts ? Et bien sûrement ses « défauts » !
C’est un homme qu’on aime détester, qu’on envie même… on envie sa liberté. Oui Dom Juan est un homme libre : libre de pensée, d’agir, de tromper, de manipuler, au delà de toutes raisons gardées. Il fait fi de tout ce que la société veut lui imposer. Son savoir vivre ? C’est lui qui l’invente. Son savoir être ? C’est lui qui impose ses propres règles.
Un univers noir (et blanc !), du comique, du tragique, du rythme, de l’humour, des danses, des combats, des pantomimes, de la musique joué en live, dans le plus pur esprit de la compagnie.

COMÉDIENS :
Sylvain Baurens, Ibrahim Hadj Taieb, Magalie Lopez, Mathilde Ramade, Fabrice Chikhaoui.

METTEUR EN SCENE ET MUSICIEN
Pierrot Corpel

RÉGISSEUR SONS ET LUMIÈRES :
Ghislain Noby

COSTUMIÈRE ET ACCESSOIRISTE :
Sophie Plawczyk

Les Fâcheux de Molière

Mise en scène de Pierrot Corpel
Tout public | 1h20

Histoire

Et si vous veniez découvrir un Molière en 2019 ?

Quel plaisir pour La Compagnie A de remettre en lumière une pièce trop méconnue de notre illustre auteur. Elle fut pourtant une des œuvres les plus jouées par Molière à la cour du roi.

« Eraste doit se rendre à un rendez-vous avec Orphise, mais il est sans cesse interrompu par des Fâcheux, des raseurs, des enquiquineurs qui l’empêchent de rejoindre sa bien-aimée. »

Cette course contre le temps qui passe, la crainte du rendez-vous manqué, transforme cette pièce en une mécanique d’horlogerie d’une grande précision.
Molière utilise un ressort comique basé sur la répétition de ces innombrables Fâcheux qui empoisonnent l’existence.
Les rouages de ce procédé transmettent une folle énergie produite par ce ballet incessant et ce défilé de ces personnages ô combien attachants… mais un peu trop envahissants voire beaucoup trop collants !

La Compagnie A et ses jeunes comédiens pleins de fougue, revisitent​ avec joie, cette pièce en alexandrin, servie par un jeu et une mise en scène moderne, de la musique électrique jouée en live, des danses, des chants, des combats… et redonnent vie à cette comédie dans le pur esprit de la Compagnie !

Comédiens

Magalie Lopez, Sylvain Baurens, Loïc Carcassès / Camille Maugey, Ibrahim Hadj Taieb, Pierrot Corpel

Équipe artistique

Mise en scène et direction musicale : Pierrot Corpel
Assistant de mise en scène: Stephane Benazet
Costumes et accessoires : Sophie Plawczyk
Création du décor : La Métallurgie Paul, Printshot & Robert Guneau

Nous proposons également des représentations en séances scolaires.

Les Précieuses Ridicules de Molière

Mise en scène de Pierrot Corpel
Tout public | 1h20

Histoire

La Compagnie A fait revivre «Les Précieuses Ridicules», une satire de la société d’apparence du 17e siècle… résolument moderne ! C’est l’histoire de deux gentilshommes, La Grange et Du Croisy, raillés, humiliés, puis éconduits avec mépris par deux jeunes bourgeoises provinciales, Cathos et Magdelon, qui leur étaient promises dans un mariage arrangé. Ils décident alors de se venger en les piégeant, avec l’aide de leurs valets Mascarille et Jodelet, qu’ils déguisent en gentilshommes et qui vont s’amuser du goût des deux jeunes femmes pour la mondanité, l’apparence et la préciosité. Les deux valets deviennent alors les complices puis les dindons de cette farce inventée par leurs maîtres… Véritable spectacle tout public, reprenant tous les ingrédients de la farce, corrosive et drôle, cette comédie jouée en costumes et sur tréteaux nous fait replonger dans la pure tradition du théâtre de Molière.

Scénographie

En jouant « Les Précieuses Ridicules » sur de véritables tréteaux en bois, dans l’esprit identique du Théâtre de Molière, nous proposons de reconstituer cette époque en amenant le théâtre partout : en extérieur, dans les parcs, sur les places publiques, devant les églises, les châteaux, les lieux historiques, mais aussi dans les théâtres et salles de spectacles, dans tous lieux désireux de renouer avec cette tradition de théâtre de foire et de tréteaux. Le décor unique est un rideau de fond rouge ainsi que deux fauteuils, symbolisant le salon des précieuses. Nous avons aussi voulu retrouver l’essence même de ce théâtre : le théâtre de troupe. En parallèle de l’histoire, c’est aussi la vie de la compagnie qui nous est racontée, grâce au théâtre dans le théâtre qui place le spectateur au coeur de l’action. Le public devient alors complice de cette farce, de ce jeu de déguisement : les comédiens en personnages, les serviteurs en vicomtes, les jeunes filles en précieuses … Enfin, les costumes d’époque sont un mélange de pure tradition et d’excentricité plus moderne, qui donnent le ton à la pièce !

Comédiens

Sylvain Baurens, Loïc Carcassès / Yohann Villepastour, Magalie Lopez, Mathilde Ramade, Pierrot Corpel

Équipe artistique

Mise en scène et direction musicale : Pierrot Corpel
Assistant de mise en scène: Stephane Benazet
Costumes et décors : Sophie Plawczyk
Fabrication des tréteaux : Franc Fogliata
Chorégraphie : Elisabeth Riumi
Chapeaux : Anashka

Élue meilleure pièce de théâtre de la 19ème édition du Printemps du Rire de Toulouse, par le Trophée La Dépêche du Midi 2014.

Les Amants du Capitole de Carlo Boso et Pierrot Corpel

Commedia dell’arte moderne
Mise en scène de Carlo Boso & Pierrot Corpel
Tout public | 1h20

Histoire

« Les Amants du Capitole » présente la chronique d’un amour impossible entre Roméo et Juliette face à la bêtise et à la rivalité de leurs parents : l’impitoyable Messire Raymond Capulet du clan du Mirail et l’intrigante Baronne Bérénice Montaigu du clan de St Sernin. Alors que leurs parents se battent pour l’amour du pouvoir, Roméo et Juliette ne revendiquent que le pouvoir de l’amour … Parmi les personnages charismatiques on retrouve également un Tybalt déchaîné, une Chiquita pétillante et un Mercutio tendancieux, au rythme des multiples intrigues. Au cœur de la ville rose, passion, haine, frissons et secrets de famille se mêleront aux lazzi, chants, combats et pantomimes, pour une adaptation au rythme effréné et un feu d’artifice d’émotions. L’humour, l’action et les personnages font des « Amants du Capitole » un véritable divertissement tout public.

Scénographie

«Les Amants du Capitole», librement inspiré par Roméo et Juliette de William Shakespeare, est basé sur une structure de Commedia Dell’arte et s’adapte à tous les publics ainsi qu’à toutes les scènes. L’originalité de la pièce se situe dans la volonté de bousculer les conventions et de moderniser le style de la Commedia Dell’arte par : un décor et des costumes expressifs inspirés par l’univers de Tim Burton, des créations musicales originales mixant instruments électriques et traditionnels, et des combats chorégraphiés par un maître de kung-fu. Cet univers contemporain donne vie à un canevas détonant et à des personnages explosifs !

Comédiens

Sylvain Baurens, Maxime Calvet, Pierrot Corpel, Maud Curassier, Amandine Do Conto, Ibrahim Hadj Taieb, Magalie Lopez

Équipe artistique

Mise en scène et Dramaturgie : Carlo Boso et Pierrot Corpel
Costumes : Sophie Plawczyk
Décor : Nadège Siellet NJ
Direction des combats : Ghislain Nzeh Ndong
Direction musicale : Pierrot Corpel

Go top